Page 1 sur 2

Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Dim Juil 04, 2010 7:52 am
par LowLow
Je propose ce sujet pour discuter de l'utilisation de l'aéroport d'Orly de nuit, en général (c'est-à-dire couvre-feu et consignes d'exploitations particulières de nuit).
Pour rappel, l'utilisation de nuit doit respecter le texte suivant en vigueur :
Décision ministérielle du 4 avril 1968 portant réglementation de l'utilisation de nuit de l'aéroport d'Orly

(...)

TITRE I - HORAIRES

ARTICLE 1.- Aucun atterrissage d'aéronef équipé de turboréacteurs ne sera
programmé entre 23H30 et 06H15 (heure locale d'arrivée sur l'aire de
stationnement).
Aucun atterrissage pour retard accidentel ne sera admis après 23H30
;
cette disposition ne s'étend pas aux situations susceptibles de mettre en cause la
sécurité de l'aéronef, réservées à la seule appréciation du Commandant de Bord,
sous réserve d'une justification à posteriori.

ARTICLE 2.- Aucun décollage d'aéronef équipé de turboréacteurs ne sera
programmé entre 23H15 et 06H00 (heure locale de départ de l'aire de
stationnement).
Aucun décollage pour retard accidentel ne sera admis après 23H30.


ARTICLE 3.- Toute dérogation exceptionnelle au régime défini aux articles 1 et 2 cidessus,
au bénéfice d'aéronefs commerciaux, ne pourra être accordée que par le
Secrétaire Général à l'Aviation Civile.

ARTICLE 4.- Les restrictions ci-dessus définies ne s'appliquent pas aux aéronefs
d'Etat ni aux aéronefs effectuant des missions de caractère humanitaire, réserve faite
pour ces derniers d'une justification à posteriori.

ARTICLE 5.- Toute programmation nouvelle de mouvements d'avions à hélices dans
les plages horaires définies aux articles 1 et 2 devra être assortie de justifications
particulières et fera l'objet, le cas échéant , d'une décision spéciale du Secrétaire
Générale à l'aviation Civile.

TITRE II - CONSIGNES TECHNIQUES D'EXPLOITATI0N

ARTICLE 6.- Tous les décollages effectués entre 23H30 et 6H00 (heure du lâcher
des freins) auront lieu vers l'Ouest, soit sur la piste 3, soit sur la piste 4
, en fonction
de la disponibilité de ces deux pistes, et pour autant que la composante de vent
arrière ne soit pas supérieure à 8 noeuds.

ARTICLE 7.- Tous les atterrissages effectués entre 23H30 et 06H00 (heure du
toucher des roues) auront lieu vers l'Est, soit sur la piste 3, soit sur la piste 4
, en
fonction de la disponibilité de ces deux pistes, pour autant que la composante de
vent arrière ne soit pas supérieure à 8 noeuds, et que des considérations techniques
(rafales de vent, adhérence de la piste) ne s'y opposent pas. Dans ce dernier cas, le
Commandant de Bord fournira dans son rapport de vol les justifications du choix
d'une autre piste et la Compagnie les transmettra à l'Aéroport de Paris.

ARTICLE 8.- Lorsque les aéronefs à hélices utiliseront la piste 3 pour décollage vers
l'Ouest entre 23H30 et 06H00 (heure du lâcher des freins), le point fixe éventuel sera
effectué à l'intersection des pistes 1 et 3. Le décollage sera en principe effectué à
partir du même point : toute utilisation par un Commandant de Bord d'une plus
grande longueur de piste devra être justifiée à posteriori par des conditions
susceptibles de mettre en cause la sécurité de l'appareil.

ARTICLE 9.- Les aéronefs équipés de turboréacteurs effectuant des atterrissages
entre 23H30 et 06H00 (heure du toucher des roues) seront manoeuvrés au tracteur
sur les voies de circulation.

ARTICLE 10.- L'utilisation des dispositifs de freinage au moyen des groupes moteurs
(inversion de flux ou du pas des hélices) est interdite entre 22H00 et 06H15
, sauf
raisons particulières mettant en jeu la sécurité et dont le bien-fondé est apprécié à
posteriori sur un rapport du Commandant de Bord.

ARTICLE 11.- Les essais de moteurs dans la zone industrielle Nord sont interdits
entre 23H15 et 06H00, sauf lorsqu'ils sont exécutés avec un réducteur de bruit d'un
modèle agréé par l'Administration.

(...)


Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Dim Juil 04, 2010 8:01 am
par LowLow
Il est important d'avoir ce texte en tête de manière précise pour identifier ce qui est un manquement au couvre-feu ou pas (notions de vols programmés, vols en retards, aire d'arrivée, aire de stationnement...)

Par contre aviez-vous remarqué ? Ce texte montre de manière officielle que la config ouest emm*rde moins de monde que la config est ! Et oui, pourquoi l'existance des articles 6 et 7 sinon ? Cela peut toujours servir pour notre combat d'équilibrer les config "les jours sans vent" !

Il montre également de manière officielle que les inverseurs de poussés sont pénibles à mes oreilles (article 10)

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Dim Juil 04, 2010 9:20 pm
par bobby simone
Bien vu Lowlow pour les articles 6 et 7 !!! ça donne effectivement de l'eau à nos moulins.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Lun Juil 05, 2010 10:48 am
par mvh
Bonjour !

Bien vu, en effet. Nous allons ajouter cet argument aux existants, cela augmentera notre poids vis-àvis des autorités et facilitera notre souhait de convaincre l'ACNUSA.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 11:37 am
par LowLow
Parlons un peu de l'article 10 :
L'utilisation des dispositifs de freinage au moyen des groupes moteurs (inversion de flux ou du pas des hélices) est interdite entre 22H00 et 06H15

Je constate pas mal de manquements à cet article : Il n'est pas rare de subir des inversions de flux après 22h, qui me semblent injustifiées par temps sec / bonne visibilité.

Je voulais savoir comment, concrétement, le respect d'un tel article est géré.
Le principe est-il que l'instruction est donnée dès 22h à tous les appareils en approche ?
S'il y a infraction, est-ce dû à un oubli de communication, ou à une refus délibéré du pilote ?

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 11:59 am
par marco
réponse simple: aucune instruction, aucun contrôle.

et pour cause, l'article est suffisamment souple pour que cette interdiction ne puisse être strictement appliquée. le CDB justifiera tjs l'utilisation des reverses pour raison de sécurité, et personne ne pourra le contester.

en gros, un article à la noix, histoire de dire qu'on fait qq chose, mais sachant très bien qu'on ne pourra pas l'appliquer...

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 12:17 pm
par mvh
Bonjour

Comme l'écrit très bien Marco, ce n'est pas à la Tour de décider s'il faut utiliser les inverseurs ou pas ! Seul le CDB est "maître à bord".

Par contre, l'article 10 n'est pas si mal écrit que cela puisqu'il stipule qu'il est "interdit de les utiliser etc." mais que si usage en est fait, le CDB devra en faire rapport et en justifier le bien-fondé. Rappelons que l'objectif n°1 est de réduire les nuisances aériennes !

AVEVY pourrait mettre bientôt en place un moyen de preuve de certaines utilisations abusives. Et AVEVY, au cours d'une réunion récente avec la Présidente de l'ACNUSA sur un autre sujet, a obtenu que l'Autorité interroge spécifiquement les compagnies et les pilotes sur d'autres manquements probablement injustifiés. AVEVY pourrait bien faire rajouter la communication des rapports d'utilisation des inverseurs !!!

Rendez-vous en septembre ou octobre.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 1:01 pm
par marco
salut Michel

je pense que la voie empruntée est la bonne: obliger à remplir un rapport en cas de manquement à une obligation (volontaire ou non). personne n'aime remplir de la paperasse...

en mm temps, ne pas espérer que ça fonctionne sur des pilotes non habitués au terrain où ils sont. en général, ils ne connaissent pas bien les obligations locales.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 1:53 pm
par LowLow
marco a écrit:réponse simple: aucune instruction, aucun contrôle.
=> Alors là je suis sur le luc.
Comment espérer qu'un article soit respecté si la CDB n'en a pas même la connaissance.
mvh a écrit:ce n'est pas à la Tour de décider s'il faut utiliser les inverseurs ou pas
=> Ce n'est pas le rôle de la Tour de Contrôle de décider d'utiliser ou pas les inverseurs, évidemment, mais son rôle devrait être de rappeler cette particularité ("je vous informe qu'après 22h l'utilisation de vos inverseurs devra être justifié par un rapport"), car c'est sur que si on ne dit rien, ils ne peuvent pas deviner.
marco a écrit:le CDB justifiera tjs l'utilisation des reverses pour raison de sécurité, et personne ne pourra le contester.
=> Vu la longueur des pistes d'Orly, comment peut-il y avoir une justification dès lors que la piste est sèche (à part pour dégager la piste + vite en heure de pointe !) ? Dans ces cas-là (les + fréquents sans doute), si si c'est hautement contestable.
Les inverseurs sont bien un équipement facultatif (et même un avion équipé doit pouvoir freiner convenablement sans les utiliser lors de l'homologation, de ce que j'en sais) ?
mvh a écrit:AVEVY pourrait bien faire rajouter la communication des rapports d'utilisation des inverseurs
=> Clairement ! Avant de changer des choses il faudrait déjà que l'existant soit respecté.

Une dernière chose : après 22h j'en suis presque sur qu'il y a une fraction moins importante d'avions qui utilisent les inverseurs. Je délire juste ? :shock:

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 5:43 pm
par mvh
marco a écrit:je pense que la voie empruntée est la bonne: obliger à remplir un rapport en cas de manquement à une obligation (volontaire ou non). personne n'aime remplir de la paperasse....

Parfait, on va aller dans ce sens alors !

marco a écrit: en mm temps, ne pas espérer que ça fonctionne sur des pilotes non habitués au terrain où ils sont. en général, ils ne connaissent pas bien les obligations locales.

Ils apprendront vite !!

LowLow a écrit:Comment espérer qu'un article soit respecté si la CDB n'en a pas même la connaissance.

La procédure existe même si certains CDB ne la connaissent pas. Je pense que Marco voulait dire : "pas d'instruction de la Tour, pas de contrôle par la Tour"

LowLow a écrit:Ce n'est pas le rôle de la Tour de Contrôle de décider d'utiliser ou pas les inverseurs, évidemment, mais son rôle devrait être de rappeler cette particularité ("je vous informe qu'après 22h l'utilisation de vos inverseurs devra être justifié par un rapport"), car c'est sur que si on ne dit rien, ils ne peuvent pas deviner.

Ah non, là, grave erreur, les ICNA (et les pilotes) sont tenus à une première règle très stricte : le moins de mots possible sur la fréquence. Il existe d'ailleurs une "phraséologie" bien définie pour "converser" (incompréhensible pour le néophyte !). En plus, ce n'est pas le rôle des ICNA de former les pilotes aux procédures !!!

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 6:12 pm
par marco
LowLow a écrit:Une dernière chose : après 22h j'en suis presque sur qu'il y a une fraction moins importante d'avions qui utilisent les inverseurs. Je délire juste ? :shock:


je n'en sais absolument rien...

l'indice le plus flagrant, c'est le bruit, et la tour est bien insonorisée... ça se voit aussi au niveau des moteurs (ouverture de trappes).

je le répète, l'utilisation des reverses est de l'autorité exclusive des équipages. le contrôle aérien n'est pas là pour faire respecter cela.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 6:39 pm
par LowLow
marco a écrit:l'indice le plus flagrant, c'est le bruit
Précisément :D

------------------------

Vu sur le site de l'aéroport de Nice :
http://www.nice.aeroport.fr/agir_environnement/contexte/aeronautique.asp :
A l'atterrissage, les inverseurs de poussée (appelés aussi " reverses ") ne sont pas autorisés à Nice au-delà du ralenti sauf pour des raisons opérationnelles et de sécurité.
Carrément. Avec des pistes qui doivent faire 2/3 de la longueur de celles d'Orly.
=> Mais alors du coup, qui donc fait respecter ça là-bas ?

(A propos, quelqu'un sait s'il y a un équivalent de cette page chez ADP ?)

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 7:34 pm
par marco
LowLow a écrit:
Vu sur le site de l'aéroport de Nice :
http://www.nice.aeroport.fr/agir_environnement/contexte/aeronautique.asp :
A l'atterrissage, les inverseurs de poussée (appelés aussi " reverses ") ne sont pas autorisés à Nice au-delà du ralenti sauf pour des raisons opérationnelles et de sécurité.

Carrément. Avec des pistes qui doivent faire 2/3 de la longueur de celles d'Orly.
=> Mais alors du coup, qui donc fait respecter ça là-bas ?


mm chose que Orly pour moi...

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Juil 09, 2010 11:30 pm
par mvh
Pour ADP, il y a le rapport 2009 qui contient quelques 17 pages sur leur compréhension du développement durable / environnement :
http://www.aeroportsdeparis.fr/Rapport2009/index.htm pages 22 à 39

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Sam Juil 10, 2010 8:04 am
par LowLow
marco a écrit:
LowLow a écrit:
Vu sur le site de l'aéroport de Nice :
http://www.nice.aeroport.fr/agir_environnement/contexte/aeronautique.asp :
A l'atterrissage, les inverseurs de poussée (appelés aussi " reverses ") ne sont pas autorisés à Nice au-delà du ralenti sauf pour des raisons opérationnelles et de sécurité.

Carrément. Avec des pistes qui doivent faire 2/3 de la longueur de celles d'Orly.
=> Mais alors du coup, qui donc fait respecter ça là-bas ?


mm chose que Orly pour moi...

Bonjour marco ;
Juste pour être sûr,
Voulez-vous dire "Même chose qu'Orly, personne ne fait respecter ça" ?
ou "Les pistes font la même longueur" ?

Note sur la longueur des pistes : ORLY = 06/24:3650m ; 08/26:3320m ; (02/20:2400m) ; NICE = 04L/22R:2570m ; (04R/22L:2960m) - à Nice c'est la 04L/22R qui est réservée aux atterrissages, ok c'est plutôt 3/4 mais même si c'était la même longueur ça ne change pas mon raisonnement qui ne portait pas là-dessus ;o)

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Sam Juil 10, 2010 10:16 am
par marco
ma remarque concernait "sauf pour des raisons opérationnelles et de sécurité".

cela reste à l'appréciation des équipages, mm à Nice.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Sam Juil 10, 2010 8:17 pm
par admin
Bonsoir,

Eventuellement, il y a aussi http://www.entrevoisins.org/Pages/default.aspx site qui tente d'expliquer et d'amadouer les relations entre ADP et ses riverains.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Ven Aoû 20, 2010 10:33 am
par LowLow
Bon alors rappelez-vous, quand j'ai demandais :
Parlons un peu de l'article 10 :
L'utilisation des dispositifs de freinage au moyen des groupes moteurs (inversion de flux ou du pas des hélices) est interdite entre 22H00 et 06H15

Je constate pas mal de manquements à cet article : Il n'est pas rare de subir des inversions de flux après 22h, qui me semblent injustifiées par temps sec / bonne visibilité.

Je voulais savoir comment, concrétement, le respect d'un tel article est géré.
Le principe est-il que l'instruction est donnée dès 22h à tous les appareils en approche ?
S'il y a infraction, est-ce dû à un oubli de communication, ou à une refus délibéré du pilote ?

marco m'avait répondu :
aucune instruction, aucun contrôle.

Ce qui m'avait laissé pantois car quand même, il me semblait évidant que même s'il n'y avait aucun contrôle, il devait y avoir des instructions quelque part puisque j'étais sur et certain qu'il y avait beaucoup MOINS d'utilisation de reverses après 22h.

Aujourd'hui (thanks to mvh) j'ai la réponse :

L'information est tout simplement fournie aux pilotes via le document d'exploitation de l'aéroport !
Je ne sais plus si c'est le bon terme mais c'est ce document : http://ufcna.com/CA-orly-gestion-AIP.pdf

On y trouve un chapitre "Restrictions d’exploitation visant à l’atténuation des nuisances phoniques" et où on trouve tout le pendant de la "Décision ministérielle du 4 avril 1968 portant réglementation de l'utilisation de nuit de l'aéroport d'Orly" que j'ai copier-coller dans le 1er message, et même plus.

Et notament "(...) Les inverseurs de poussée ou l’inversion du pas des hélices ne peuvent d’autre part être utilisés de 22 h à 6 h 15 que dans le cas où la sécurité l’exigerait."

=> Certes, "aucun contrôle", mais, tout de même, pas "aucune instruction" !

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Sam Aoû 21, 2010 12:29 pm
par marco
qd je disais, aucune instruction, il fallait comprendre par oral...

bien évidemment, les textes existent, mais les pilotes ont autre chose à faire que de lire toutes ses consignes avant l'atterrissage...

ce qu'il faudrait (si ça n'existe pas déjà), c'est un message automatique glissé dans le dossier de vol du jour rappelant ce type de règle.

Re: Couvre-feu et exploitation de nuit

MessagePublié: Lun Aoû 23, 2010 4:17 pm
par mvh
Très bonne idée, excellente même !
Et qui peut mettre en oeuvre ? Compagnies / DGAC / OACI ?